CULTURE, GASTRONOMIE

La France est connue dans le monde entier pour sa cuisine et son style de vie. Depuis 2010, le repas gastronomique français et ses rituels sont inscrits au patrimoine culturel de l’UNESCO.

La gastronomie française est connue dans le monde entier pour sa qualité et sa diversité.

Fruit d’un héritage séculaire, il est aussi en constante évolution grâce à ses professionnels qui ne cessent de revisiter leurs classiques pour toujours nous surprendre et nous satisfaire.

Goûter l’art de vivre à la française.

Goûter la gastronomie française, c’est goûter l’art de vivre à la française. Il s’agit de trouver des producteurs locaux et des chefs passionnés qui transmettent leur passion dans leur cuisine.

De la Normandie à la Provence, de la Bretagne à l’Alsace, en passant par la Bourgogne, le Sud-Ouest ou la Corse. A travers sa gastronomie on peut connaître toute la diversité et la richesse du territoire français. Chaque région nous invite à déguster ses spécialités et sa cuisine dans des moments de partage et de convivialité.

Patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO

La Gastronomie française, en 2010, a inscrit pour la première fois dans la liste du patrimoine immatériel de l’humanité un patrimoine lié à la gastronomie.

Telles sont les composantes de la gastronomie française prises en compte pour cette insertion : l’achat de bons produits, de préférence locaux, dont les saveurs s’harmonisent bien ensemble ; le choix attentif de plats qui reflètent la diversité des régions et des terroirs ; le mariage entre les mets et les vins ; la qualité de la cuisine ; l’esthétique de la table.

Dans toutes les circonstances heureuses de leur existence, les Français sont réunis autour d’un bon repas. Qu’il s’agisse d’un apéritif entre amis, d’un repas commercial ou d’un banquet, ce repas fait l’éloge de la convivialité, de l’humanisme à table et du bien-être.

Les étapes de la fête

Un repas typiquement français implique une véritable cérémonie.

Une succession de rituels immuables dans un contexte de conversation permanente. Il commence par une entrée et se termine par un digestif, entre les deux il ya au moins quatre plats : une entrée, un plat principal avec du poisson et / ou viande, fromage et dessert.

Du choix du menu à la dégustation, il y a un long parcours. Les repas commencent par une visite au marché et des foires pour la sélection des produits.

Les saisons de l’année, l’occasion à célébrer, les goûts des uns et des autres déterminent le menu et les plats qui le composent. Tout au long du processus, des connaissances, des conseils, des compétences et des références sont échangés.

De retour dans la cuisine avec les produits achetés au marché, les préparations sont faites avec la famille. Les parents transmettent les gestes et les connaissances aux enfants, soit pour faire un gâteau, soit pour préparer la table. Préparer la table, mettre les différents couverts, plier les serviettes, sachant que l’utilisation de chaque verre est une transmission importante aux Français.

Enfin, au moment de la dégustation, il y a des successions de gestes spécifiques, où tous les sens sont sollicités : l’odeur est sollicitée avec toutes les bonnes odeurs qui viennent des plats, la vue est enchantée devant la décoration de la table et la présentation des plats. Le palais entre alors en jeu ainsi que le tact selon les plats proposés et l’ouïe au son des couverts et des conversations.